Forum de la guilde Genus Gorgonis sur Elder Scrolls Online
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Candidature Deaklan

Aller en bas 
AuteurMessage
Deaklan

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 24
Localisation : Pacte de Cœurébène

MessageSujet: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 19:22

Excusez-moi, l'article qui est en rayon, là, il coûte comb-

< Se pince la base du nez de l'indexe et du pouce dans une moue affligée >

J'me suis encore gouré de dialogue... 'Va falloir que je les écrive.

< Se racle la gorge >

Confrères d'aventures, bien l'bonjour !

Je suppose que comme tout bon gars le sait, une présentation est de rigueur ? Bien. Alors laisser moi quelques instants afin d'échauffer mes doigts meurtris...
... Voilà, commençons !

N'attendez pas de moi que je vous divulgue mon prénom. Après tout, le mystère n'est-il pas plus séduisant ? Mais si vous tenez tant à me nommer, Deaklan suffira. Quant à celui qui le prononcera correctement, il gagnera ma sympathie. Ainsi qu'un cheeseburger, mais ça c'est s'il le prononce en dansant la polka sur une table de verre en tenue tibétaine.
A l'heure où je vous parle, j'ai faim. Mais je suis surtout âgé de dix-neuf printemps ; bientôt vingt mais je sais déjà compter comme un grand de vingt-cinq ans. De nationalité belge (Hallo iedereen), fanatique du 7e et 9e art, de littérature, ainsi que de la culture celtique et nippone.

Mes expériences vidéo-ludiques ? Mince, je ne m'étais pas préparé à cela... Bon, reste calme Deaklan. Reste calme. Dis la première chose qui te passe à l'esprit : NICHON !

< Se tape le front contre la paume de main >

Ai-je encore droit à un peu de crédibilité ? Cool...

J'ai commencé les jeux étant tout gamin (oui, je n'ai jamais été à moitié) avec Mario World sur SNES ainsi que Sonic sur Megadrive, puis notamment Halo et Fable sur Xbox pour terminer sur WoW et TESO sur PC. Notez que j'ai commencé les Elder Scrolls avec Skyrim. Vous n'avez pas noté, je l'ai vu, bande de feignant.

Qu'est-ce qui me plait dans votre guilde ?
Rien, j'ai vu de la lumière et je suis rentré pour l'éteindre, afin de pouvoir ENFIN dormir dans l'auberge d'à côté. Vous savez, là où les gens ne savent pas dormir à cause de VOUS !
Ce qui me plait chez vous, ce sont les énigmes, l'introduction « Livre dont vous êtes le héros » ainsi que votre mentalité détendue/pas de prise de tête. Il faut savoir lâcher prise, sinon on finit par s’électrocuter.
Sur TESO, je joue un nordique et impérial, tout deux dans le Pacte. Oui, parce que séparer les familles ça il ne faut pas faire, hein. Perso' que je compte vous décrire brièvement ci-dessous.
Pour mon type de jeu, je suis dans le jeu de rôle souple, bien que le soutenu ne me dérange guère. Je suis partisan de l'entraide, dans la politique : un prêté pour un rendu. Faut pas me prendre pour le gars né du dernier pigeon.

Donc, en résumé de quatrième de couverture synthétisée :
Nom → Deaklan
Âge → 20 ans
Type de jeu → JdR/JcJ/JcE/Aide/Exploration
Race → Nordique/impérial
Recherche → Des gens fous pour égailler les plus sérieux et des gens sérieux pour calmer les plus fous.

*Bip* Mesdames et messieurs, bienvenue à bord de ce train IR en direction de « Partie JdR ». Les trois premiers compartiments de ce train s’arrêteront à la zone « Partie non-JdR ». Seuls les wagons numérotés ABGH continueront à destination. Merci de votre compréhension, bonne journée. *bip*

▬ Nordique ▬

Arnvald Poings-Ivres, le rôdeur traqué.

Arnvald est un nordique originaire d'Épervine. Fils de mineur et de tavernière, il partageait sa vie avec son frère, Baldrik, et sa sœur, Anne. A travers les carreaux colorés de l'auberge, la main incrustée dans la joue, le petit Arnvald rêvait d'une vie existante, mêlée d'action et de romantisme. Mais les braillement d'ivrognes le rappelaient vite à la réalité. Tantôt il aidait sa mère et sa sœur à l'auberge tantôt il aidait son frère à couper du bois pour le feu de cheminée. Benjamin de la famille, il ne reçut pas l'amour escompté des parents. Maladroit, pas très beau, quelque peu tête en l'air, le jeune nordique n'avait pas un brillant avenir devant lui. Son père, las de le voir parasiter les réserves familiales, décida de l'emmener à l'académie des bardes de Solitude. Il étudia pendant des années. Et pendant des années il apprit l'art de l'éloquence, le savoir antique ainsi que des monticules de bouquins valsant avec les instruments de musiques dans ses songes. Pourtant, à l'aube de son vingt-troisième anniversaire, il fugua. Rancunié sur un malentendu avec le maître de l'académie, il parti en quête de soi. Il apprit à manier les armes, mais n'avait aucun talent. Il voulut se mettre à la politique, les gens le raillaient. Désespéré, il marcha droit au Nord, prêt à se faire emporter par le froid baiser de la mort. Mais dans son malheur, les dieux lui montrèrent son destin. Dans les plaines enneigées d'Aubétoile, l'homme trébucha sur une plante faisant front aux tempêtes de glace. Affamé et mort de soif, il fit la seule chose qu'il fit toute sa jeunesse : la cuisine. Il brassa une bière, mélangée à l'ingrédient végétal, et goûta sa nouvelle mixture.
L'on dit, pour ceux qui l'auraient goûté, que cette bière est si forte que vous avez l'impression que l'on vous frappe de milles points. C'est ainsi que le pauvre bougre nomma sa boisson et le prit comme nom : La bière Poings-Ivres !
Voyageant de châtellerie en châtellerie, Arnvald gagnait son pain du mercenariat et de sa bière. Lorsque la guerre fut déclarée, il retourna chez lui, près des siens. Mais c'était sans compter le drame qui l'attendait de pied ferme. Il retrouva sa mère et son père, éventrés sur le comptoir de la taverne, les yeux emplis de terreur. Malheureusement, le nordique était le seul sur les lieux du crime, et fut ainsi jugé à tord criminel. Aujourd'hui, le rôdeur se terre, survit, traquant ce mystère qui l’accable, faisant face à la guerre. Il n'est pas facile de vivre sur la route par les temps qui courent. Son nom est Arnvald Poings-Ivres, et il aspire à une vie meilleure.

▬ Impériale ▬

Roliand Hayn, bâtard grincheux.

Mon nom est Roliand Hayn, je suis originaire de Solitude. Et je ne pense pas y retourner un jour. Du moins, tant que cette foutue guerre perdurera.
Je suis fils de général et ma vie n'est que luxure et richesse. C'est ce que j'aimerai vous dire. Ma vérité est loin d'être si tranquille. Bâtard d'un père nordique et d'une mère impériale, je ne fus jamais accepté parmi les miens. J'ai vécu mon enfance en Bordeciel, auprès de mon père. Il m'entraîna à devenir un vrai nordique. Tu parles, je ne tenais pas plus de dix minutes dans la neige sans m'effondrer. Mon père était déçu. Il ne le montrait pas, ne voulant pas fragiliser mon petit cœur d'impérial, mais je le savais. Au fond de ses yeux, je voyais la tristesse le consumer. Lors de ma seizième année, un accident bouscula nos vies. Mon père, alors jusque là soldat dans l'armée, voulu impressionner le jarl dans une démonstration de maniement d'arme. Il avait économiser dix ans de bons et loyaux services pour s'acheter cette masse provenant de la forgeciel. Malheureusement mon paternel n'avait plus la vigueur d'antan, et dans un élan trop brusque, son arme contondante alla briser le tibia du chambellan. Meurtri par la honte et expulsé des rangs, il n'avait d'autres choix que de retourner auprès de ma mère, à Bruma.
Au début, le monde était fascinant. Je découvrais le pays pour la première fois. Mon pays. Père et mère s'entraidèrent aux tâches ménagères, ainsi qu'au travail de chasse et de couture. Quant à moi, j'allai régulièrement épier les Lames qui s'entraînaient non loin. Une vie si exaltante, un rêve ! Puis, les choses devinrent plus brutales. Père buvait, battait ma mère qui allait chaque soir se plonger dans les bras de son bréton. Les gens de la ville nous raillaient du regard. Ils nous appelaient LA famille. Comme si on ne pouvait faire pire.
Lors de mes dix-neufs ans, mère voulut m'envoyer loin d'ici et de la folie de père. Elle ne le faisait pas réellement par amour maternel, mais plutôt parce qu'elle envisageait de partir à Brétonie avec son amant. Et un vieux fils dans les pattes, c'est plutôt gênant lorsque l'on doit assurer la descendance d'un nouveau mari. C'est ainsi que je fus envoyé dans un monastère de Stendarr. Par touts les dieux, quel endroit ennuyeux. j'y ai gâché six ans de ma vie. Dans l'éducation, la chasteté, le silence et l’obéissance. Mais j'étais trop impulsif, trop aventureux, sans parler de l'amour charnel qui faisait monter en moi des bouffées de chaleur presque insoutenable. Éléonore, une jeune fille venant chaque matin puiser l'eau du puits et offrir quelques vivres aux moines en retour, faisait partie de mes fantasmes. Mon mentor le remarqua facilement et malgré un nombre incalculables d'avertissement, je finis par succomber aux charmes de la belle. Expulsé du temple, quelque peu orphelin, je n'avais d'autres choix que de m'enrôler dans l'armée. Grâce à mes connaissances en la magie de guérison, il fut aisé de rentrer comme templier. D'après mon recruteur, une guerre approchait. Il ne croyait pas si bien dire... Aujourd'hui, à l'aube de mes quarante ans, soldat de l'armée impériale, templier sous la quatrième escouade médicale de la cité impériale, péri sous la main d'un Haut-Elfe.
Il faisait froid, les murs hurlaient d'agonie, mes yeux étaient brouillés de noir, ma tête vrombissait d'un son métallique aiguë, j'avais le goût de sang en bouche. J'étais à Havreglace, domaine de Molag Bal. Moi qui avait servi un Aedra toute ma vie, voilà comment j'étais récompensé. Alors que je ruminais ma rage sous les coups de fouet de mes maîtres, une explosion se produisit non loin. Des cris à l'unisson se firent entendre. Le son de lames percutées résonnèrent dans les montagnes désolées. Une rébellion ! Suivant un groupe de révoltés, je croisa la route d'une nordique, de grande taille, tel un géant, qui allait dans le sens inverse. Elle semblait déterminer à trouver quelqu'un. Plus loin, ma compagnie se fit attaquer par des galopins embusqués. Seuls quatre des trente-six réussirent à s'en sortir et à fuir. Nous avons erré dans les limbes pendant ce qui paraissait des heures. Mais notre salut se trouvait au bout du périple : une brèche était ouverte dans le vide. une sorte de portail. Quelqu'un l'avait ouvert là et de l'autre côté de la faille, je pouvais apercevoir une terre aride. Un autre plan d'Oblivion ? Non. C'était Morrowind.
Voilà, moi Roliand Hayn, bâtard malchanceux, me retrouve aujourd'hui sans âme dans une région reculée et hostile, à la recherche d'une lumière bienfaitrice dans ce monde de noirceur. Moi qui désirait tant l'aventure et la gloire, je désire désormais la paix.

Voilà, j'espère que cela vous a plu. Désolé pour le texte JdR mais je fatigue un peu et j'ai la flemme de relire. Je relirai en temps voulu pour voir si cela est correctement écrit.

Et j'espère de tout cœur gagner le prix de la meilleure candidature pour le post-it !

En attente de vos réponses,

Alcooliquement,
Arnvald.

Grincheusement,
Roliand.

Follement,
Deaklan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellynael
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Asile psychatrique!

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 21:11

Je pourrais employer de nombreux mots pour qualifier ta candidature, mais parfois les actes sont plus fort que les discours les plus longs...
Tu fais officiellement parti des Sheogorath d'Or !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genus-gorgonis.guildmmorpg.com
Deaklan

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 24
Localisation : Pacte de Cœurébène

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 21:13

< S'incline bien bas en versant une larme >

C'est un immense honneur que vous me faites là.

_________________
« La logique vous conduira d’un point A à un point B, l’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez » – Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellynael
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Asile psychatrique!

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 21:18

C'est amplement mérité! J'ai l'habitude d'écrire, il y a un gros travail ici (et du talent!)
Et je trouve l'absurde absolument charmant!
<reprend sa contenance>
Ahem, nous te contacterons en jeu pour parler de ta candidature
<S'éloigne avec un grand sourire sur les lèvres>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genus-gorgonis.guildmmorpg.com
Deaklan

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 24
Localisation : Pacte de Cœurébène

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 21:32

Merci brinmin des coups ! J'ai l'impression d'être une misse france en train de chialer sur scè...

< Marque une pause en tentant de réfléchir >

Hé, où est mon bouquet de fleur ? J'attends.

Pas de soucis, j'attendrai votre missive avec hâte, gentes dames et nobles sir.

_________________
« La logique vous conduira d’un point A à un point B, l’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez » – Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellynael
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Asile psychatrique!

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 21:41

Bon très bien, souviens-toi bien que c'est toi qu'il l'a demandé... Tadam!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genus-gorgonis.guildmmorpg.com
Deaklan

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 24
Localisation : Pacte de Cœurébène

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Mer 9 Avr - 21:53

KAWAIIIIIIIIIIIII I love you

PAR LES BOULES DE SHOR, OU EST-CE QU'ON SIGNE POUR RENTRER DANS CETTE GUILDE !

Oser mettre un canard devant moi, c'est comme mettre du poisson devant un khajit, que dis-je, mettre un enfant devant un homme de foi, oserai-je, présenter un abonnement de jeu à un geek, envierai-je, offrir les USA à Kim Jong-il sur un plateau d'argent, rigolerai-je !

Je craque. C'est fini, vous m'avez achevé. Des crêpes, me faut des crêpes pour compenser le régulateur à biotronik de mentalité inversée.

_________________
« La logique vous conduira d’un point A à un point B, l’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez » – Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellynael
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Asile psychatrique!

MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   Jeu 10 Avr - 9:32

Fais attention tu es en train de postuler pour être le porteur du fouet d'argent du mois prochain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genus-gorgonis.guildmmorpg.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidature Deaklan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature Deaklan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genus Gorgonis :: Genus Gorgonis :: Entrer dans le cercle :: Les Sheogorath d'Or-
Sauter vers: