Forum de la guilde Genus Gorgonis sur Elder Scrolls Online
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thorvald Lothbrock

Aller en bas 
AuteurMessage
Thorvald Lothbrock

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Thorvald Lothbrock   Ven 18 Avr - 10:30

(Bon et bien étant donné que j'ai déjà écrit l'histoire de Thotho dans la section recrutement, je fais suivre tout ça ici!)


Thorvald Lothbrock à passé une grande partie de son enfance dans une petite maison marginalisée, la ville la plus proche étant "Solitude". Fils de pêcheur aguerri, lui même n'y à jamais pris grand plaisir, au grand drame de ce dernier. De ce fait son père "Floki Lothbrock", avait pour habitude de le rejeter.
<La pêche, c'est la nourriture. La nourriture, c'est la survie fils>.
Heureusement, sa mère "Freya Lothbrock" avait un grand intérêt pour la culture, qu'elle soit nordique, ou plus généralement artistique. C'est avec elle que Thorvald appris à jouer du Tambour, ainsi qu'à passer outre les moqueries de son paternel. Néanmoins, cet apprentissage ne faisait qu’accroître son désir le plus secret : apprendre à manier les armes.

<Les tambours de guerre résonnes.>

A l'âge de 13ans, Thorvald dut faire face à une épreuve bien trop difficile pour son jeune âge. Un soir, alors qu'il était partit récolter du bois (Il adorait ce genre de moment, s'imaginant des scènes de batailles, ou le jeune garçon s'illustrait de prouesses martiales digne de Jorunn le Roi-scalde lui même.) il entendit des cris venant de plus bas dans la vallée. Il se mit à courir, curieux de découvrir ce qu'il se passait. L'image de son père et sa mère couchant sauvagement lui triturait l'esprit, il n'aimait pas ça du tout, l'amour. Et après tout, n'était-ce pas SA mère? Néanmoins, plus il se rapprochait plus les cris s'amplifiaient. Il fut pris d'un doute : Était-ce un cris de guerre de l'alliance qu'il venait d'entendre, comme ceux que mère lui contait le soir avant de s'endormir?
Il se mit à courir à perte d'haleine, comme si les dieux eux même le portaient dans sa course. Il arriva juste à temps pour voir sa mère forniquant en effet, mais pas avec son paternel. Trois gardes de l'alliance semblait apprécier le viol sauvage d'une femme sans défense. Plus loin, la tête de son père gisait sur le sol, formant une tâche pourpre de sang sur le manteau de neige éclatant de la plaine. Il voulut foncer sauver sa mère, mais la raison lui indiqua le contraire. Il maudit son père de n'avoir jamais voulu le former au combat et se faufila dans la grange afin de trouver un objet contondant et c'est la qu'il vit le corps de son géniteur. Il se détacha rapidement de cette vue immonde, sans en ressentir de la peine. En effet, son regard fut attiré vers l'épée qui gisait à proximité. Et quelle épée ! Thorvald n'en avait jamais vu d'aussi prêt, mais celle-ci semblait tout de même d'une qualité supérieur. Il la saisit et, confiant, sortit de la grange en hurlant de toute ses forces, droit sur les coupables. Son courage fut stoppé nette lorsqu'il rencontra de plein fouet la main d'un gigantesque Orc. A la vu de ce mastodonte, il fut pris d'une terreur infantile extrême. Ce dernier s’esclaffa, attrapa sa mère par les cheveux et sans plus attendre lui broya la nuque. Dans un dernier souffle, Thorvlad profita de la non méfiance de l'Orc pour lui porter un coup sauvage, qui coûta la main de ce dernier. Pris de haine, il lui porta un violent coup de hache au visage qui lui fit immédiatement perdre conscience.

<Les tambours de guerre résonnes.>

Une sensation de froid extrême l'envahit, et Thorvald se réveilla en sursaut. Un vieillard se tenait devant lui, avec un sceau d'eau glacée à moitier vide. Sans un mot, ce dernier se pencha sur lui et attira sa tête brutalement à la portée de ses faibles yeux, qui semblèrent se figer.
<Tu portes la marque mon enfant, tu es destiné à accomplir de grande chose pour ton peuple. Je me nomme Egil, Egil l'ermite qu'on m'appel>.
Thorvald hérita donc d'une large cicatrice, symbole de l'éternel croisade qu'il allait mener afin de venger sa famille et son honneur de nordique. Il vécut 15 ans avec Egil, qui lui apprit la véritable histoire de son père, ancien héro de la guerre Akaviroise. Avec le temps, il comprit pourquoi celui ci voulait le préserver des malheurs de la bataille. Néanmoins, tel une farce du destin, sa mort comme celle de sa mère allait le pousser à prendre part aux plus grandes guerres que le monde est jamais connu. De plus, le Viellard (qu'il considérait comme son deuxième père) était lui même un excellent guerrier dans le temps. Malgré son âge avancé, il lui appris qu'un grand guerrier est définis par sa sagesse, sa patience et sa technique bien plus que par sa force brute. Qu'un guerrier doit par lui même forger ses armes et armures afin d'y placer toute sa confiance lors d'une bataille. A sa mort, Thorvald partit enfin à la découverte du monde comme il l'avait toujours désiré. Mais cette fois ci, tout était différent. Il était devenu un homme, avait des objectifs bien clairs dans son esprit, dirigé par une puissante volonté de vengeance.


<Les tambours de guerre résonnes.>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thorvald Lothbrock
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous la protection de Thor !
» Mutation pour le port Blair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genus Gorgonis :: Taverne du Bout du Monde :: Votre Héros! (description Rp)-
Sauter vers: